Consultation diététique en ligne
Consultation diététique par Diététiciens et Diététiciennes Nutritionnistes 

Diététique de la constipation

 
De nombreux travaux ont mis en évidence la relation entre une faible consommation de fibres alimentaires et l'accroissement de diverses affections des pays industrialisés. La constipation notamment qui touche en France, une femme sur deux et un homme sur quatre montre en partie une conséquence de cette carence.
 

Qu'est-ce que la constipation en réalité ?

La constipation : pourquoi somme nous constipé ?
 
La constipation est définie comme un trouble du transit caractérisé par une difficulté d'obtenir spontanément et régulièrement une évacuation fécale suffisante.
 
Les selles émises, de faible volume, sont dures de part leur déshydratation. On parle de constipation lorsque les selles sont présentes 3 fois par semaine ou moins.
 

Pourquoi est-on constipé ?

 
On classe les constipations en deux groupes :
 
  • D'origines organiques
  • D'origines fonctionnelles (faible motricité colique ou disparition du réflexe moteur)
 
Origines des constipations
Types de
constipations
Constipations d'origines
organiques
Constipations d'origines fonctionnelles
Causes
  • Obstacle sur le côlon ou le rectum (tumeur)
  • Certaines maladies (Hirschsprung par exemple)
  • Augmentation du volume du côlon
Faible motricité
du colon
Disparition du réflexe d'émission des selles
  • Alitement prolongé
  • Exercice physique insuffisant
  • Alimentation restreinte en fibres et en boissons
  • Apports alimentaires insuffisants
  • Stress de la vie quotidienne
  • Alimentation pauvre en fibres
  • Sujet retardant l'émission des selles
 
Un régime adapté permet de prévenir et de participer au traitement d'une constipation d'origine fonctionnelle. Par contre, le traitement diététique ne peut pas prévenir la constipation d'origine organique.
 

Comment éviter la constipation ?

 
  • Corriger les erreurs alimentaires
  • Accélérer le transit
  • Rééduquer le réflexe exonérateur
 
Quelques règles hygiéno-diététiques :
 
  • Régime équilibré, après avoir corrigé les éventuelles erreurs diététiques
  • Repas à heures régulières, dans le calme, en mastiquant bien
  • Activité physique, même modérée
  • Augmenter l'apports en fibres (fruits, légumes, céréales et pain complets, légumineuses, son…)
  • Augmenter les apports hydriques : minimum 1,5 à 2 litres par jour (un verre au réveil stimule efficacement le transit). Ingérer à jeun un verre d'eau ou de jus d'orange qui stimule le réflexe gastrocolique et déclanche ainsi l'exonération, le kiwi à jeun marche aussi très bien
  • Se présenter à selles à heures régulières
  • Eduquer les enfants (et certains adultes) à ne pas réprimer le besoin de défécation
  • Mode de vie :
    • Limiter le stress
    • Repos et sommeil suffisant
    • Alimentation équilibrée et riche en fibres
    • Repas pris dans le calme
    • Activité physique pour renforcer les muscles abdominaux
Soigner la constipation : être constipé n'est pas une  fatalité
 

En conclusion

 
Des études ont montré que malgré un régime riche en fibres, certaines personnes constipées présentent un poids moyen de selles insuffisant. La survenue d'une constipation ne peut donc être attribuée exclusivement à une insuffisance d'apports en fibres.
 
Certains sujets témoins restent constipés avec une consommation correcte en fibres.