Consultation diététique en ligne
Consultation diététique par Diététiciens et Diététiciennes Nutritionnistes 

Acheter chez le producteur : AMAP

 
 

Qu’est ce que l’AMAP

 

L’AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) commence à élargir son cercle de conquête parmi la classe moyenne et aisée des villes européennes. Cette nouvelle formule qui permet aux consommateurs d’acheter des produits en provenance directe de la ferme fait fureur et les clients désireux d’acheter des produits de la terre sains et savoureux adoptent facilement les conditions de l’AMAP. D’un autre coté, on trouve les exploitants de cette agriculture qui veulent à tout prix éviter les circuits de distributions habituels afin de lancer au mieux leurs exploitations et ainsi gagner les fonds nécessaires sans grande contrainte. L’activité se résout simplement entre les deux parties, la première s’engage à un paiement à l’avance de la totalité des consommations sur six mois au minimum et en échange le producteur fournit le client selon leurs engagements, généralement c’est chaque semaine que les clients sont fournis en termes de légumes, de fruits et quelques fois des œufs et de la viande selon les accords passés. Comme la production comme la consommation se base surtout sur la confiance, on peut d’ores et déjà souligner l’importance de l’engagement entre les deux parties. Si l’AMAP est une voie idéale pour une consommation favorable à la santé, elle concerne très peu les ménages défavorisés. Pourtant elle gagne en prise dans les sphères des sociétés intellectuelles qui prônent souvent le retour aux sources quant à l’alimentation.
 

Les raisons des clients à choisir l’AMAP

 
Si les clients préfèrent choisir la voie de l’AMAP, c’est surtout parce que cette dernière permet de garder le bon ton dans la santé des ménages surtout concernant les enfants, les risques de contamination par les produits synthétiques sont alors éviter et par ailleurs les consommateurs participent ainsi au développement de l’agriculture donc de l’écologie dans leurs pays. Toujours selon eux, soutenir les petits producteurs face à la domination évidente des grandes distributions permet de s’échapper du cercle des habitudes à manger des aliments avec conservateurs et aussi de réduire le budget sur le transport et sur la consommation d’énergie qui est indéniablement lié à ces longs transports vers les grandes distributions. Dans ce monde où tout le monde cherche le bio derrière l’alimentation déjà douteuse, en référence aux contaminations liées aux produits vendus sur le marché et les intoxications alimentaires, l’AMAP propose ainsi une plus grande réflexion sur la santé et le mode de vie adopté par les consommateurs.
 

L’essor de l’AMAP

 
Sur les trois dernières années, la distribution directe devient un phénomène en croissance régulière. On peut compter d’ores et déjà 1 millier d’AMAP en 2008 et ce nombre croît incessamment. Certes le prix est un peu plus cher que dans les commerces, mais cela en vaut vraiment la peine dans la mesure où cet essor favorise jusqu’au développement de cette part de marché particulière. Par ailleurs, vu l’expansion de l’AMAP, des facilités dans les conditions commencent à être perçus sensiblement. La seule condition c’est de toujours récupérer son panier selon le délai fixé à un point de collecte précis. Par ailleurs toutes les victuailles de la semaine se doivent d’être terminées avant l’arrivée de l’autre panier évitant ainsi les gaspillages. Ce mode de consommation commence à s’étendre dans d’autres domaines que l’agriculture ainsi l’élevage et l’apiculture connaissent également ce processus depuis peu.